bulle-comprendre-defiscalisation-2

Acheter pour louer, un investissement qui vous sera profitable à plus d’un titre.

Idéal pour préparer sa retraite

L’immobilier de manière générale est un placement générant des revenus récurrents, contrairement à la plupart des placements financiers.

Une fois que le prêt immobilier associé à votre bien est remboursé, ce dernier génère des revenus nets qui vous permettront de combler la perte de pouvoir d’achat à prévoir au moment de la retraite. L’idéal est d’anticiper cette perte de revenus au moins 10 ans avant la retraite de manière à bénéficier d’une durée de prêt suffisamment longue et de mensualités de crédit raisonnables.

illustration-epargner

Une manière d’épargner sans effort

Un rendement performant pour un risque limité

Taux des livrets bancaires qui frisent le 0, fond en euros toujours moins rémunérateurs et qui le resteront pour de nombreuses années, marchés actions illisibles et de plus en plus volatiles… La pierre présentent plus que jamais les atouts d’être un placement à la fois « bon père de famille » et dynamique en terme de rendement. Sur les longues périodes l’immobilier est en effet un actif qui tend à prendre de la valeur avec une faible volatilité, tout en proposant un « taux d’intérêt annuel » élevé (3 à 4% en règle générale dans le neuf, soit le total des loyers sur un an ramené au prix du bien).

Ces loyers, révisables chaque année au rythme d’un indice (l’IRL) basé sur les prix à la consommation, constituent un vrai rempart contre l’augmentation du coût de la vie.

Des taux d’emprunt toujours plus bas et l’effet de levier du crédit

Le « coût de l’argent » baisse depuis plusieurs années, au point d’atteindre aujourd’hui des niveaux de taux jamais vus. La notion d’« effet de levier du crédit » n’a jamais été autant d’actualité : le prêt vous permet de disposer immédiatement d’une somme importante à faire fructifier, à faible coût.

Ce capital emprunté, qui mettrait de nombreuses années à se constituer avec une simple stratégie d’épargne (i.e mettre de côté l’argent que vous ne dépensez pas), dégagent des dividendes plus élevés que les intérêts que vous payez à la banque, vous permettant ainsi de rembourser le prêt en douceur. L’investissement immobilier agit alors comme un véritable « accélérateur de patrimoine ».

Capitaliser à travers un prêt immobilier c’est également mettre en place une « épargne forcée » que l’on intègre de manière ferme dans son budget pour plusieurs années.

Faire baisser son impôt sur le revenu

Investir dans l’immobilier neuf est certainement la méthode la plus efficace pour faire baisser durablement son impôt sur le revenu. Avec le dispositif Pinel, vous pouvez bénéficiez d’une réduction d’impôts correspondant à 2% du prix de votre bien pendant 9 ans puis 1% par an pendant les 3 années suivantes. Détails et conditions d’éligibilité en cliquant ici

Ex : en achetant un bien d’une valeur de 150 000 € vous réduirez votre impôt sur le revenu de 3000 € pendant 9 ans puis à nouveau 1500 € pendant 3 ans.

Un horizon de 12 ans vous semble trop lointain et contraignant ? La Loi Pinel vous permet de sortir du dispositif dès la fin de la 6ème année, pour un engagement serein dans votre investissement.

Autre avantage fiscal propre à l’investissement dans l’immobilier : toutes les charges générées par le bien (taxe foncière, charges de copropriété et surtout intérêts d’emprunt) sont déductibles de vos revenus locatifs. Ainsi votre revenu foncier imposable sera nettement inférieur à votre revenu locatif réellement perçu.

Louer pour y habiter ensuite

De plus en plus de personnes, anticipant leurs « vieux jours », font de leur investissement une future résidence principale. Il bénéficient de cette manière d’un placement performant et défiscalisant pendant plusieurs années qu’ils habiteront dans un second temps, avec tous les éléments de modernité, de confort et de sécurité inhérents à un logement neuf.

Consultez tous nos programmes immobiliers